Radio Présence

jeudi 19 avril 2018

Père, mère, papa, maman : comment s’y retrouver ?

Difficile aujourd’hui de savoir ce qu’est être "père", "mère", "papa" et "maman". Confusion des rôles, égalités des genres, ou injonctions contradictoires pour les (...)
Écouter
Partager
Commande CD
jeudi 19 avril 2018

La Voix du Midi

Comme chaque jeudi la voix du Midi est disponible en Kiosque et pour parler de ce que l’on peut retrouver David Saint-Sernin était au micro de Thibault d’Hauthuille. Au programme : pagaille au sein du stade Toulousain, la fin des bouchons (...)
Écouter
Partager
Commande CD
mercredi 18 avril 2018

Chansons de poètes

Partons sur les traces de Bernard Lavilliers, l’un des plus voyageur de nos artistes hexagonaux, et l’un des plus engagé. Il a longtemps pratiqué la boxe, a été ouvrier dans la métallurgie et nous a surtout donné de nombreux textes à la fois (...)
Écouter
Partager
Commande CD
mercredi 18 avril 2018

Le pape a son réseau mondial de prière

Ils sont 35 millions dans le monde à prier chaque mois pour une intention de prière confiée par le pape François. Une sorte de "couche d’ozone", selon les mots de l’un des invités (...)
Écouter
Partager
Commande CD
mercredi 18 avril 2018

Pour la restauration d’une authentique politique familiale

On confond souvent politique sociale et politique familiale et on veut remplacer la deuxième par la première. Charles Beigbeder expose les effets néfastes de la modulation des (...)
Écouter
Partager
Commande CD
Publicité Soutenir radio Présence en devenant donateur

Les dossiers de la rédaction

Pâques : la Résurrection en marche

Christ est ressuscité ! Mais ce n’est pas une fin, c’est un commencement....ou l’occasion, aussi, (...)

Le monde agricole

Normes à n’en plus finir, concurrence de pays étrangers, prix de marché inférieurs aux coûts de (...)

L’école de la prière

La prière est un défi pour nombre de chrétiens. Pourtant, qui ne rêve d’avoir avec Dieu une relation (...)

Agenda de l'Église régionale

La vie de la radio

Prier au quotidien

Le saint du jourSaint Vivien - Soldat romain, martyr en Cappadoce (✝ 320)
Évangile de Jésus Christ Selon saint Jean 5, 1-16

Acclamation : (Ps 50, 12a.14a) Gloire et louange à toi, Seigneur Jésus ! Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu ; rends- moi la joie d’être sauvé. Gloire et louange à toi, Seigneur Jésus ! Évangile de Jésus Christ selon saint Jean À l’occasion d’une fête juive, Jésus monta à Jérusalem. Or, à Jérusalem, près de la porte des Brebis, il existe une piscine qu’on appelle en hébreu Bethzatha. Elle a cinq colonnades, sous lesquelles étaient couchés une foule de malades, aveugles, boiteux et impotents. Il y avait là un homme qui était malade depuis trente-huit ans. Jésus, le voyant couché là, et apprenant qu’il était dans cet état depuis longtemps, lui dit : « Veux-tu être guéri ? » Le malade lui répondit : « Seigneur, je n’ai personne pour me plonger dans la piscine au moment où l’eau bouillonne ; et pendant que j’y vais, un autre descend avant moi. » Jésus lui dit : « Lève-toi, prends ton brancard, et marche. » Et aussitôt l’homme fut guéri. Il prit son brancard : il marchait ! Or, ce jour-là était un jour de sabbat. Les Juifs dirent donc à cet homme que Jésus avait remis sur pied : « C’est le sabbat ! Il ne t’est pas permis de porter ton brancard. » Il leur répliqua : « Celui qui m’a guéri, c’est lui qui m’a dit : “Prends ton brancard, et marche !” » Ils l’interrogèrent : « Quel est l’homme qui t’a dit : “Prends ton brancard, et marche” ? » Mais celui qui avait été rétabli ne savait pas qui c’était ; en effet, Jésus s’était éloigné, car il y avait foule à cet endroit. Plus tard, Jésus le retrouve dans le Temple et lui dit : « Te voilà guéri. Ne pèche plus, il pourrait t’arriver quelque chose de pire. » L’homme partit annoncer aux Juifs que c’était Jésus qui l’avait guéri. Et ceux-ci persécutaient Jésus parce qu’il avait fait cela le jour du sabbat. – Acclamons la Parole de Dieu.

Écouter l'Évangile et son commentaire
Méditation du jour

Quand nous prions, que faire des distractions ? Ne pas s'en préoccuper. Dieu connaît notre attente. Il perçoit mieux que nous l'intention et l'intime de notre être.

Tiré du livre : En tout la paix du cœur,
de frère Roger, de Taizé, Les Presses de Taizé

Écouter la prière du jour
Intentions de prière

Appelez le 0892 46 00 12 (35 cts/min) pour déposer votre intention de prière à la grotte de Massabielle.

Soutenir par un don