S'abonner à l'émission jeudi 6 juin 2024 Art-thérapie Durée 3 min

Hyper et Hypo Emotifs, les 2 frères !

Lâcher, laisser partir, au même moment de la vie, une maison chargée de souvenirs,un enfant qui quitte le nid, une amie, une cousine qui décèdent après des mois debataille héroïque, des proches qui déménagent, est une épreuve multiple dont on nepeut pas mesurer l’intensité, ni la profondeur ni l’impact sur un cœur fragile etsensible. Quand des épreuves se cumulent…la charge émotionnelle est énorme, lespoids de peine se mélangent, en un chaos d’émotions extrêmement difficiles àrepérer, à verbaliser, et à traverser ! Alors on fond en larmes à la vue d’un coquelicotfragile qui plie dans un ptit courant d’air, on rit à s’en tordre les boyaux à l’évocationd’un souvenir anodin, on est terrorisé par un sourcil froncé, paniqué par un retard de5 minutes, agressé par un bouche en cul de poule...On est secoué d’états contrairessimultanés dans un mélange indéfinissable, incontrôlable. C’est l’anachronie, nosbouleversements actuels réveillent des chagrins anciens qui n’ont pas eu le temps dese résorber, de s’apaiser dans la consolation, et qui remontent en vrac. Bref, c’est legrand souk, le grand foutoir émotionnel, et ça n’est pas facile à vivre ! Pourtant, çan’est pas ce phénomène que je trouve inquiétant, car il est bon, il est vital que cesémotions sortent, explosent et circulent, et tant pis, tant mieux si on ne peut pas lesordonner, les ranger ni les cacher ! Qu’elles soient tristesse, peur, panique ou joie,elles sont le signe de la vie qui circule dans nos veines ! Ceux qui n’arrivent pas àlibérer les émotions, qui s’en tiennent à l’écart malgré eux et les contrôlent les dentsserrées en rêvant d’être plus détendus, qui se calfeutrent dans une forteressed’apparente insensibilité, alors que oui bien sûr ils sont des êtres sensibles et poreux,mais qui ne s’expriment pas car ils ont peur de leurs ressentis, car on leur a dit oumontré que les émotions étaient laides ou dangereuses, ceux-là sont à mon sens enbesoin d’autant plus urgent d’aide et de soin, car cette inertie émotionnelle cacheune profonde misère, une détresse sourde déniée ou refoulée, qui silencieusementabîme leur psychisme et leur corps. Ils ont couvert de non-dits des zones entières deleur psyché et ce fonctionnement involontaire les coupe d’une partie de leur identité.Nous sommes faits d’émotions, indéniablement, hyper expressifs ou taiseux, tous. Etceux-là, c’est moi, c’est vous peut-être, c’est nous en partie, c’est une part de nous,car nous ne sommes jamais pleinement exhaustifs dans la conscientisation etl’expression de nos émotions ! Même chez les grands émotifs expressifs, il reste deszones abritées de la lumière, planqués dans le cabanon au fond du jardin. L’art-thérapie, mine de rien, vient explorer ces recoins refoulés, mis de côté ! Dansons,chantons, poétisons, rêvons, pour lâcher nos réservoirs d’émotions, et vibrer de laVie !

Hyper et Hypo Emotifs, les 2 frères !
Lâcher, laisser partir, au même moment de la vie, une maison chargée de souvenirs,un enfant qui quitte le nid, une amie, une cousine qui décèdent après des mois debataille héroïque, des proches qui déménagent, est une épreuve multiple dont on nepeut pas mesurer l’intensité, ni la profondeur ni l’impact sur un cœur fragile etsensible. Quand des épreuves se cumulent…la charge émotionnelle est énorme, lespoids de peine se mélangent, en un chaos d’émotions extrêmement difficiles àrepérer, à verbaliser, et à traverser  ! Alors on fond en larmes à la vue d’un coquelicotfragile qui plie dans un ptit courant d’air, on rit à s’en tordre les boyaux à l’évocationd’un souvenir anodin, on est terrorisé par un sourcil froncé, paniqué par un retard de5 minutes, agressé par un bouche en cul de poule...On est secoué d’états contrairessimultanés dans un mélange indéfinissable, incontrôlable. C’est l’anachronie, nosbouleversements actuels réveillent des chagrins anciens qui n’ont pas eu le temps dese résorber, de s’apaiser dans la consolation, et qui remontent en vrac. Bref, c’est legrand souk, le grand foutoir émotionnel, et ça n’est pas facile à vivre  ! Pourtant, çan’est pas ce phénomène que je trouve inquiétant, car il est bon, il est vital que cesémotions sortent, explosent et circulent, et tant pis, tant mieux si on ne peut pas lesordonner, les ranger ni les cacher  ! Qu’elles soient tristesse, peur, panique ou joie,elles sont le signe de la vie qui circule dans nos veines  ! Ceux qui n’arrivent pas àlibérer les émotions, qui s’en tiennent à l’écart malgré eux et les contrôlent les dentsserrées en rêvant d’être plus détendus, qui se calfeutrent dans une forteressed’apparente insensibilité, alors que oui bien sûr ils sont des êtres sensibles et poreux,mais qui ne s’expriment pas car ils ont peur de leurs ressentis, car on leur a dit oumontré que les émotions étaient laides ou dangereuses, ceux-là sont à mon sens enbesoin d’autant plus urgent d’aide et de soin, car cette inertie émotionnelle cacheune profonde misère, une détresse sourde déniée ou refoulée, qui silencieusementabîme leur psychisme et leur corps. Ils ont couvert de non-dits des zones entières deleur psyché et ce fonctionnement involontaire les coupe d’une partie de leur identité.Nous sommes faits d’émotions, indéniablement, hyper expressifs ou taiseux, tous. Etceux-là, c’est moi, c’est vous peut-être, c’est nous en partie, c’est une part de nous,car nous ne sommes jamais pleinement exhaustifs dans la conscientisation etl’expression de nos émotions  ! Même chez les grands émotifs expressifs, il reste deszones abritées de la lumière, planqués dans le cabanon au fond du jardin. L’art-thérapie, mine de rien, vient explorer ces recoins refoulés, mis de côté  ! Dansons,chantons, poétisons, rêvons, pour lâcher nos réservoirs d’émotions, et vibrer de laVie  !
Partager
  • Copier ce code (Ctrl+C) pour l'intégrer dans votre page :

Commander sur CD
Une émission présentée par
Présentatrice

Réagir à cette émission Cliquez ici

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Propositions

Écouter
Partager
jeudi 30 mai 2024

Vive l’expression des émotions par le mouvement !

Dans les structures où j’interviens en art-thérapie, les personnes atteintes de lamaladie d’Alzheimer s’expriment en ateliers par tous les moyens proposés : ellesrespirent, (...)
Écouter
Partager
jeudi 23 mai 2024

Poules thérapeutiques !

Au centre d’Accueil Alzheimer et dans l’un des Ehpad du CCAS où j’ai la chance d’intervenir en art-thérapie, la direction a fait installer au beau milieu du jardin un poulailler thérapeutique. 4 poulettes, rousse, basanée, blanche et (...)
Écouter
Partager
jeudi 16 mai 2024

Après la souffrance, le geyser de la joie !

Il y a dans certains bouquins de belles phrases clés qui tout à coup vous sonnent lesclochettes du coeur et résonnent en vous comme une évidence. Ça a été le cas pourmoi avec cette (...)
Écouter
Partager
jeudi 9 mai 2024

L’art-thérapie, un cadre de rêve !

Le cadre thérapeutique, c’est l’ensemble des conditions, des règles, psychologiques etorganisationnelles, ajustées aux besoins des patients, et annoncées explicitement par (...)
Écouter
Partager
jeudi 2 mai 2024

Un max d’adaptabilité !

En atelier d’art-thérapie, mon outil de prédilection est la chanson, qui vient toucher lamémoire, convoquer des souvenirs, réveiller des émotions. Je choisis le répertoire (...)
Écouter
Partager
Soutenir par un don