S'abonner à l'émission lundi 7 septembre 2020 Le rdv politique Durée 5 min

Familles désunies, séparées, recomposées

D’un fait divers qui a eu lieu à Toulouse en fin de semaine dernière, Danielle Cabanis, professeur émérite à Toulouse 1 Capitole, tire une réflexion plus universelle sur le droit des enfants, à l’heure où les mouvements de population et les guerres privent nombre d’entre eux d’une enfance normale.

Familles désunies, séparées, recomposées
Isabelle O’Neill
Blues
D’un fait divers qui a eu lieu à Toulouse en fin de semaine dernière, Danielle Cabanis, professeur émérite à Toulouse 1 Capitole, tire une réflexion plus universelle sur le droit des enfants, à l’heure où les mouvements de population et les guerres privent nombre d’entre eux d’une enfance normale.
Partager
  • Copier ce code (Ctrl+C) pour l'intégrer dans votre page :

Commander sur CD
Une émission présentée par
Danielle Cabanis
Chroniqueuse

Propositions

lundi 21 décembre 2020

Un deal est-il encore possible

Alors qu’il reste encore quelq
Écouter
Partager
lundi 14 décembre 2020

Pavane pour une culture défunte

Les dernières mesures prises par le gouvernement mettent la culture sérieusement en danger... "Et si la Pavane était son oraison funèbre inspirée de Ravel ?", redoute Danielle (...)
Écouter
Partager
lundi 16 novembre 2020

Chère mémoire

Du lac des cygnes au Haut Karabak, une question de mémoire, nous dit Danielle Cabanis ce matin.
Écouter
Partager
lundi 21 septembre 2020

La crise gréco-turque : une illustration de la complexité de la délimitation des frontières maritimes

La crise gréco-turque : une illustration de la complexité de la délimitation des frontières maritimes
Écouter
Partager
lundi 14 septembre 2020

Rendez-vous politique : Du bois mort

La petite phrase de Pierre Hurmic, maire EELV de Bordeaux, a fait le buzz tout le week-end. L’élu, qui avait qualifié les sapins "d’arbres morts", a inspiré Danielle Cabanis pour (...)
Écouter
Partager
lundi 29 juin 2020

Lendemains qui chantent et déchantent

Au lendemain des élections municipales où les candidats, abstention oblige, sortent au mieux légitimés par 25 % du corps électoral, Danielle Cabanis rêve d’une nouvelle voie : (...)
Écouter
Partager
Soutenir par un don