S'abonner à l'émission mercredi 28 septembre 2022 Mercredi cinéma Durée 5 min

Du poulet frites sans filtre...

Quatre ans après le remarquable Ni juge, ni soumise, Amphore d’Or et du peuple au Fifigrot 2017 puis Magritte et César 2019 du meilleur documentaire, la paire de cinéastes belges, Jean Libon, Yves Hinant, nous propose rien moins qu’un film noir. Une prostituée bruxelloise est assassinée à son domicile. Alain, son ex-compagnon, junkie notoire, semble être le coupable idéal. Mais, le suspect ne se souvient absolument pas d’avoir tué cette femme. Une pièce à conviction va alors tout chambouler : une frite ! Comment en sont-ils arrivés là ? Le premier confinement de 2020 en est responsable en partie, les deux compères sont à la recherche d’un sujet et Jean Libon repense à une enquête qu’ils avaient menée au début des années 2000 pour Strip Tease. Initialement composées de trois épisodes de 52 minutes intitulés Le flic, le juge et l’assassin, les investigations enrichies d’images d’archives deviennent, après un formidable travail de montage, un film d’1heure40 : Poulet Frites.

Le film de Ruben Östlund, Triangle of sadness, est rebaptisé Sans filtre en français. On se demande bien pourquoi on a préféré ce titre bien fade à la traduction Triangle de tristesse plus adaptée à ce que raconte le trublion suédois dans son nouvel opus. Le Triangle de tristesse est la zone qui se trouve entre les deux yeux, c’est aussi la moue imposée aux mannequins pour incarner les marques de luxe qui ne supportent pas qu’ils sourient lors des défilés ou devant les objectifs des photographes. La scène introductive du film en est une illustration sarcastique. Segmenté en trois parties, trois actes d’une tragicomédie corrosive, le long métrage raconte le monde d’aujourd’hui, ses échelles de valeur et dresse un constat accablant sur une société où chacun reste prisonnier de sa condition !

28092022 cinema
Blues
Partager
  • Copier ce code (Ctrl+C) pour l'intégrer dans votre page :

Commander sur CD

Propositions

mercredi 23 novembre 2022

Les Rencontres du Cinéma Italien à Toulouse

Vingt films, des avant-premières, un panorama et une compétition composée de 7 films inédits qui concourent pour 3 prix : Jury, Public, Jury Etudiants, voilà une partie du (...)
Écouter
Partager
mercredi 16 novembre 2022

Reste un peu, Plus que jamais

Reste un peu, le nouveau film de Gad Elmaleh, ici acteur et réalisateur, est inspiré par ses propres questionnements à propos de ses aspirations spirituelles. Son nouvel opus est bien une comédie, maline quand elle joue avec des aspects (...)
Écouter
Partager
mercredi 9 novembre 2022

Les Repentis & Pétaouchnok

Avec Les Repentis la cinéaste espagnole Icíar Bollaín signe une œuvre exceptionnelle aussi bien dans son propos que dans sa forme. Il s’agit de l’histoire tragiquement réelle de (...)
Écouter
Partager
mercredi 2 novembre 2022

1986 : Un voyage dans le temps !!!

En 1986, au mois d’octobre précisément, on entendait pour la première fois l’ouvreuse sur le 97.9 toulousain de Radio Présence. Ce soir on fête la 1500ème de N’oubliez pas l’ouvreuse (...)
Écouter
Partager
mercredi 26 octobre 2022

Du cinoche pour les mioches... mais pas qu’eux !

L’offre ciné est pléthorique en ce début de vacances de la Toussaint, de quoi trouver facilement un film qui permettra de passer un bon moment confortablement installé dans une (...)
Écouter
Partager
mercredi 19 octobre 2022

De l’Opéra : Robert Penavayre

Voilà une quinzaine d’années, maintenant, que l’Opéra s’est installé sur les écrans des salles obscures. On peut y découvrir les saisons des théâtres les plus prestigieux du monde, à (...)
Écouter
Partager
Soutenir par un don