Samedi 25 Octobre 2014

Faire un don

Notre radio vit essentiellement grâce aux dons de nos auditeurs. Votre soutien contribue à l’amélioration de nos programmes et de nos services.

En ce moment sur l'antenne

Note de passage

Chroniques musiciennes de Toulouse et d’ailleurs...

Émission musicale hebdomadaire de 52’

Le jeudi à 10h00 et samedi à 12h00

Rencontre avec des acteurs régionaux de la musique, mise en lumière des lieux de concert, reportage dans les coulisses des concerts

Présenté par Marie-Pierre Pawlak tous les jeudis à 10h et samedis à 12h05

Générique de l’émission : Liszt, Pastorale de la première année de Pèlerinage interprétée par Muza Rubackyté. Audio CD Lyrinx

Emission des 16 et 18 octobre  : Le pianiste Bernard Arbus joue la musique de Dom Clément Jacob

Contemporain d’Eric Satie, Darius Milhaud ou Henri Sauguet, ce compositeur Français, Maxime Jacob né en 1906 et devenu après sa conversion au catholicisme Dom Clément Jacob, s’était peu soucié de diffuser une œuvre inclassable, trop vite tombée dans l’oubli… jusqu’au jour où Bernard Arbus, pianiste concertiste et musicologue ne redécouvre sa musique pour piano, la joue et s’attache à la faire connaitre.

Et ce pianiste, chers amis auditeurs, né à Toulouse qui donne de très nombreux concerts tant en France qu’à l’étranger, invité de prestigieux festivals, ne citons que Piano aux Jacobins, élève pendant près de dix ans de Jeanne-Marie Daré et de Monique Deschaussées, lauréat de grandes écoles et universités et aujourd’hui professeur de didactique musicale à Ecole supérieure du professorat et de l’éducation d’Aquitaine est avec nous aujourd’hui dans ce studio.

Bernard Arbus bonjour. Alors si vous voulez bien, avant tout autre chose, avant d’évoquer votre rencontre avec Dom Clément je vous propose de nous immerger tout de suite dans sa musique que vous avez ressuscitée : le 3ème mvt, le scherzo de la sonate n° 5 écrite en 1941 et qui fait partie du 2ème album que vous avez consacré à des œuvres de Dom Clément Jacob : sonates, nocturnes et Barcarolles.